Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 14:05

lapin-noel

...désolé pour le jeu de mots catastrophique du titre !

  Comme c'est Noël et que je souhaite étrenner ma nouvelle fonction d'homme orchestre de professeur d'histoire des arts, voici un projet interpédagogique multimédia autour du thème de Noël. Il permettra non seulement d'obtenir une excellente note à l'épreuve terminale (comme la phase du cancer du même nom) d'HdA, mais également, à la suite d'un travail de groupe modulaire en pédagogie différenciée,  de valider des compétences super importantes dans les piliers 1 et 5 (et peut-être même dans le pilier 7 si je suis en forme !).

  Et pour ceux qui pensent que, pusique je suis en vacances, je pourrais arrêter de les emmerder avec mes combats idéologico-pédagogico-didactico-chiants, voici tout simplement une petite liste d'œuvres que j'aime autour du thème de Noël.

  Qui dit Noël dit contes de Noël. Et quoi de plus beau que des contes d'Andersen, que je lis parfois à mes élèves avant les fêtes pour qu'ils aient le moral à zéro, car oui, souvent, Andersen, c'est triste. Je conseille donc :

-
Le Sapin (très belle histoire sur le thème du carpe diem, qui vous dévaste un gamin de 12 ans avec une facilité redoutable !)
-
La Petite Fille et les allumettes (évidemment)

  À ce propos, il est urgent de regarder l'excellent court métrage animé (sans paroles) que les studios Disney ont réalisé à partir de ce conte. Merci à
maître Eolas (les avocats sont pleins de surprises) de me l'avoir fait découvrir. Le voici (le court-métrage, pas maître Eolas... désolé pour tous ceux qui espéraient découvrir son identité secrète !) :

 

 


  Dans la catégorie contes de Noël, voici ensuite une madeleine de mon enfance : un très joli conte du lundi de Daudet. J'ai toujours adoré ces
Trois Messes basses où l'abbé dom Balaguère, tenaillé par la vision du repas de Noël pantagruélique qui s'annonce, mène ses messes au pas de charge et court ainsi à la damnation.  J'espère que vous aimerez aussi.

  
  Les nativités n'étant pas mon fort, je vous laisse une fois encore avec Andersen sur le plan pictural, et surtout avec cette très belle illustration de Rackham. « Une allumette inopinément frottée dans le noir », dirait Woolf.

rackham



Enfin, pour que la musique ne soit pas en reste, échangez donc cette année vos messes de Noël et vos Chritmas carols pour cette extraordinaire chanson de Barbara. Vous ne le regretterez pas.

 



  Joyeux Noël !


NB débile : je ne résiste finalement pas à l'idée de vous faire partager une autre madeleine, celle-ci au goût de salsepareille. Il s'agit d'une chnson d'Enya, qui n'a absolument rien à voir avec Noël.... et pourtant, dans ma jeunesse de p'tit clou passée à regarder le top 50, j'ai toujours entendu Enya chanter "C'est Noël". Quelle déception quand j'ai découvert qu'elle chantait en réalité "sail away"... Ce fut comme d'apprendre que le père Noël n'existait pas. Voici la chanson :


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mariel... avis de coup de vent 25/12/2009 11:46


Pouvu que la hotte culture ne tourne pas en bas-art.


Celeborn 23/12/2009 21:13


Désolé Alex !! c'est mon clavier qui mange des lettres, je le jure ! Je n'aurais jamais oublié le "s" (le "t", je ne dis pas, j'y ai réflchi, mais pas le "s"...). Bonnes fêtes à toi !

Delphine, apprends que nous ne sommes pas seuls ! http://www.facebook.com/group.php?gid=74242766950&ref=search&sid=730851126.3848475109..1&v=info

Une preuve qu'Enya a occasionné des hallucinations auditives chez d'autres que nous !


Alex B 23/12/2009 21:01


ChriStmas, avec un -s, comme le Christ, for Christ's sake !!!

Vous m'le copierez vingt fois pour la rentrée... Et Joyeux Noël bien sûr !


Delphine 23/12/2009 18:03


mais moi aussi j'ai toujours cru qu'elle chantait "c'est Noël"!!!
Merci pour tes madeleines, je les ai dégustées avec plaisir!
Et donc JOYEUX Nöel!!!


Présentation

  • : Je suis en retard
  • Je suis en retard
  • : Un professeur pas toujours à l'heure analyse le pays des merveilles dans lequel il est tombé. Réformes, administration, parents, élèves, collègues, formateurs : Lewis Carroll n'a qu'à bien se tenir !
  • Contact

Devenez follower !

Pages