Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 15:13

VANITE La Madeleine à la veilleuse de Georges de La Tour G

 

 

  Ça me pendait au nez. Volonté de lutter contre l'imbécilité, engagement, syndicalisme, ouverture de ma grande bouche, investissement, responsabilités… Tous les ingrédients étaient réunis et ça n'a donc pas manqué.


  Je m'en suis pris plein la gueule.


  J'écris cet article le cœur encore rempli de désillusions. J'avais envisagé mon métier comme quelque chose de passionnant, de constructif et de cordial.

  Ces derniers temps, il fut davantage passionné que passionnant : chantage, pressions, mensonges, persiflages et coups en douce ont été le quotidien de mon ultime semaine de cours (pour cette année. Rassurez-vous, je reviens l'année prochaine, et j'aurai retrouvé mon humour d'ici-là). 

  Ces derniers temps, il fut davantage destructeur que constructif : passer du temps à établir des répartitions de service pour des prunes est un travail fascinant. Proposer de faire bloc tout en mettant en place la rhétorique du bouc émissaire est un intéressant paradoxe.

  Ces derniers temps, il ne fut pas cordial. J'élève à un très haut rang des qualités telles que la politesse, la courtoisie, l'aménité, la bienveillance. J'essaie — peut-être échoué-je ? — d'en tenir compte tant que faire se peut dans mes rapports professionnels, qu'ils soient hiérarchiques ou entre pairs. Et j'en ai un peu marre de me prendre des retours moralisateurs, faussement sympathiques ou vraiment désagréables.


  J'espère de tout cœur que ce blog aura su vous plaire et vous amuser tout au long de l'année scolaire. Il m'a fallu beaucoup d'humour et de dérision pour ne pas y laisser transparaître l'année abominable que j'ai vécue, à peu près sur tous les plans. Je croyais que le plan professionnel avait échappé à la malédiction : il en a été le point d'orgue.

  Navré donc, pour une fois, de m'épancher. Cela ne se reproduira plus. Je repasserai bien vite de l'autre côté du miroir pour vous gratifier, à la rentrée, d'une nouvelle description amusée et je l'espère amusante du pays des merveilles dans lequel j'évolue. En attendant, je vous souhaite à tous de bonnes vacances, reposantes et agréables, et je me souhaite de savoir faire preuve de la qualité mentionnée dans le titre de cet article. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

la fée 04/08/2010 23:37


J'adore votre blog, et plus particulièrement ce post car je suis exactement dans la même situation. Il est difficile parfois de garder son humour face à des situations grotesques car puériles.
Il m'arrive de me demander si les adultes ne sont pas ceux qui jouent dans la cour de récré.
Il existe des gens formidables et des établissement où la vie s'écoule paisiblement (parfois des orages, mais de courte durée)
L'essentiel est d'aimer ce que l'on fait avec les enfants.
Bonnes vacances


Ragnarok 23/07/2010 15:08


Courage JR !

Je sais ce qu'on ressent quand on a l'impression de ne servir à rien dans sa boite ou d'être méprisé par ses collègues et/ou sa Direction, c'est déprimant mais cela finit heureusement par passer,
on se raccroche à des tâches que l'on aime faire et qui nous apportent satisfaction, peu importe ce que les autres en pensent...On ne peut de toute façon pas plaire à tout le monde, donc autant se
focaliser sur les personnes qui comptent (tu dois quand même avoir des élèves attentifs et respectueux dans ta classe, non ?).

C'est grâce à des profs aussi passionnés et impliqués que toi que je suis devenu l'adulte mature, curieux et ouvert que je suis, donc keep the faith, tu fais un boulot absolument formidable et
indispensable !

Bonnes vacances en tout cas !


iéloseubmarine 21/07/2010 15:58


ici par hasard en cherchant des renseignements sur le "care", j'ai aimé votre billet dessus, j'ai aussi aimé les autres... et franchement, nos blogs se complètent ! à bientôt


Léthée 20/07/2010 15:00


Quel beau billet n'empêche. Tu es beau aussi lorsque tu t'épanches. Plein de bisous. Amitiés.


celadon 19/07/2010 08:35


Enfin des bonnes nouvelles ! Quand vous êtes en vacances, vous êtes en vacances, vous !!! Et c'est tant mieux. A + donc puisque c'est promis.


Présentation

  • : Je suis en retard
  • Je suis en retard
  • : Un professeur pas toujours à l'heure analyse le pays des merveilles dans lequel il est tombé. Réformes, administration, parents, élèves, collègues, formateurs : Lewis Carroll n'a qu'à bien se tenir !
  • Contact

Devenez follower !

Pages