Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 22:08

1984

 

Ne dites plus…

 

Une chambre d'étudiant

 

Dites…

 

Une « Chambre 3 fonctions : espace de travail (bureau, chaise), rangements, lit, cabine individuelle (douche, WC, lavabo) »

 

Source : académie de Poitiers (journées d'accueil des stagiaires). Merci au forum Néoprofs de l'avoir signalé !

Repost 0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 10:43

 

giscard

 

 

  C'est bientôt la rentrée, et en attendant un nouveau point d'étape sur la grande consultation qui a lieu en ce moment (et à laquelle votre serviteur passe ses journées1), petit moment de détente avec votre campagne présidentielle en kit qui revient. Pour ceux qui ne se souviennent pas, les épisodes précédents sont ici et !

 

  Jeu dans le jeu : dans chaque tableau, Charlie un intrus est caché. Saurez-vous le retrouver ?

 

 

Candidat n°3 : vous êtes le candidat de la dictature fermeté


Nous devons…

1

2 3 4 5 6
, alors que la violence ne cesse d'augmenter, , alors que les sauvages sont à nos portes, , alors que la drogue est en libre circulation dans nos rues,  , alors que notre jeunesse s'abrutit devant les jeux vidéos,  , alors que des racailles agressent les citoyens honnêtes en toute impunité, , alors que la guerre civile couve dans nos banlieues, 
Imposer Décréter Ordonner Prescrire Exiger Forcer
Avec fermeté Fermement De manière ferme Avec autorité Autoritairement De manière autoritaire
La création de centre éducatifs fermés La mise en place de portiques de sécurité Le recrutement d'un pitbull par salle de classe Le port du taser chez les professeurs de ZEP La fouille corporelle de chaque élève à 8h30 devant les grilles Le retour aux châtiments corporels dès la petite section
et c'est comme ça que et c'est ainsi que et c'est de cette façon que , de cette façon , ainsi , comme ça
Le calme reviendra dans les cours. La délinquance sera éradiquée dans nos établissements. Les sauvageons arrêteront enfin de bavarder en cours. chaque élève sera digne de verser son sang pour la mère patrie. les établisements scolaires ne seront plus incendiés. la terre ne mentira pas.

 

  N'hésitez pas à proposer vos préférées dans les commentaires (ou à me signaler des choses que j'aurais également pu mettre), et à très vite pour le dernier type de candidat ! 

 

 


1. Et c'est pas triste, je peux vous le dire ! 

Repost 0
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 12:28

inquisitio

 

 

  Le taulier profitant enfin de vacances bien méritées d'une pause avant une nouvelle audience encore, il en profite pour vous tenir au courant de la vraie saga de l'été (celle à côté de laquelle Inquisitio ressemble à une dicussion dans le fumoir d'un club anglais) : la concertation sur la refondation de l'école. Des cris, des excommunications, des procès en sorcellerie, des expérimentations en torture sur élève innocent, des constantes macabres, des directeurs de CIO... Tous les ingrédients sont réunis pour vous faire frissonner jusqu'à fin septembre.

 

  Alors en vrai ça se passe bien et calmement, sous la férule de Mme Belzébuth, franchement compétente dans ce rôle, avouons-le. De temps en temps, on frissonne quand même un peu quand le SE-UNSA veut rendre obligatoire le travail en équipe des professeurs (et là, on se croirait vraiment dans Inquisitio) ou quand n'importe quel membre de l'association nationale des directeurs de CIO1 ouvre la bouche (et là, on est davantage chez Sainte-Anne que chez saint Ignace de Loyola), mais même la constante macabre d'André Antibi2 ne parvient pas à susciter l'effroi. 

 

  Jusqu'à présent, nous avons pu évoquer dans mon groupe le socle commun et le lycée de la réussite. Conclusion rapide : le socle n'est pas commun, et la réussite attendra. Si je développe un peu, nous avons entendu énormément d'interventions contetant les mots « expérimentation », « projet », « interdisciplinaire », « modularité », « compétences » et autres billevesées. On ne sait toujours pas exactement ce qu'est le socle commun, mais ça n'empêche pas d'affirmer qu'il doit être pour tous3 et de discuter de son évaluation. Certaines associations innovantes n'hésitent à vouloir mettre tout et n'importe quoi dans le socle (plus c'est gros plus ça passe, doivent-elles se dire), et on utilise davantage notre temps à disserter sur le sexe des anges sur la terminologie (cékoi une kompétence ? « socle » ou  « tremplin » ? « programmes » ou  « curricula5 » ? « rudimentaire » ou  « élémentaire » (mon cher Watson) ?) qu'à parler des contenus et des méthodes (sauf pour dire qu'il faut expérimenter de l'interdisciplinaire, vous l'aurez compris). 

 

  Quant au lycée, on nous a bien fait comprendre qu'on ne changerait pas grand chose et qu'il ne fallait surtout pas parler du Bac. Alors on s'occupe comme on peut autour du nouveau graal du pilotage et de la gouvernance réunis : le « bac-3/bac+3 », qui doit révolutionner notre système (ou peu s'en faut), si possible avec des ordinateurs et des projets. Cela a donné 2 réunions sur 3 brouillonnes, floues et franchement peu constructives.

 

  Mais le taulier ne désespère pas complètement : il établit des contacts, ose quelques prises de parole inattendues et lance deux trois gros mots tels que « élite » ou « disciplines » afin d'éviter aux gens la sieste post-déjeuner. Je vais tenter « estrade » et « tables de multiplication » la prochaine fois, tiens : le mot-à-caser-en-réunion, une alternative intéressante au jeu du bingo bla-bla pour éviter l'assoupissement.  

 

  Alors, est-ce que tout cela sert vraiment à quelque chose. Il est trop tôt pour le dire ; on ne se fait pas d'illusions ; mais il est possible qu'à la marge, quelques idées soient picorées par-ci par-là. Alors faisons en sorte que ce soient des idées pas trop délirantes.     

 

 


1. Leur site. Attention, site web 2.0 0.2.

 

2. Le site de son association (site web 0.2 lui aussi : attention aux yeux !). Aussi surprenant que cela puisse paraître, les interventions du monsieur, quand elles sont déconnectées de sa marotte, sont souvent pertinentes, et nous nous sommes même découvert plusieurs points d'accord. Comme quoi, à défaut de châtier l'hérétique, cette concertation fait des miracles. 

 

3. À certains moments néanmoins, des interventions au sujet des SEGPA4 ou de l'enseignement agricole ont jeté le trouble dans cette belle unanimité, rappelant que si on construisait un socle pour tous, il devait également s'appliquer à eux. Et là, soudainement, on met beaucoup moins de choses à l'intérieur. 

 

4. Section d'Enseignement Général et Professionnel Adapté (pour les enfants présentant des difficultés d'apprentissages graves et durables).

 

5. Un curriculum, des curricula. C'est le mot du moment, sans lequel il n'est pas de réunion sérieuse à l'Éduc'Nat'. Quant à savoir ce que ça recouvre exactement, la réflexion n'a pas encore abouti, mais on ne désespère pas de comprendre le concept d'ici la fin de la concertation.

Repost 0
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 15:24

 

À l'intérieur d'un groupe de discussion pour la refondation de l'École (allégorie)

 

  Il faut dire qu'avec ce temps digne d'un mois de novembre, partir en vacances au bord de la mer paraissait assez peu pertinent. C'est pourquoi j'ai choisi de passer mon été à refonder l'école de la Réublique, en toute simplicité. Et croyez-moi, c'est autre chose qu'un tournoi de beach volley à Berck plage !

 

  Pour refonder l'école de la République, je me suis offert une petite journée en Sorbonne dans un très bel amphithéâtre à écouter les discours de divers ministres (le premier d'entre eux y compris), discours qui m'ont fourni l'impulsion et la motivation nécessaires, cela va de soi.  

 

  Que ceux qui n'ont pas suivi l'actualité de l'éduc' nat' se rassurent : je n'accomplirai pas ce travail de titan seul. J'ai pour m'aider Philippe Meirieu1, Gabriel Cohn-Bendit2 ou encore André Antibi3 : c'est dire si je suis bien entouré !

 

  Et surtout, bolet de Satan sur le gâteau, mon groupe de travail (celui qui parle de pédagogie et de l'incontournable socle commun, entre autres) est dirigé par rien moins que… Madame Bélzébuth4

 

  J'invite donc mes exquis lecteurs et mes ébaubissantes lectrices à m'envoyer toutes leurs ondes positives5 afin 

  1. de garder mon calme en toute circonstance pendant les 13 journées de réunion que je vais subir jusqu'à septembre inclus ;
  2. de réfréner les pulsions homicides qui pourraient ponctuellment me saisir à l'écoute d'un pédagogiste possédé inspiré ;
  3. de convaincre une majorité de gens qui ne seront pas, mais alors là pas du tout de mon avis, pour qu'on évite de se retrouver avec des e-écoles du socle expérimentales sans notes pour lesquelles la région offre une tablette, un balai et une petite pelle à tous les élèves, ces derniers signant des contrats de confiance avec leurs professeurs recrutés sur un oral de sciences de l'éducation.

 

  Les probabilités sont de toute façon fortes que les grandes lignes, voire certains détails soient déjà anticipés, et que cette vaste concertation soit davantage un coup de com' qu'une véritable réflexion. Chacun de toute manière ayant son avis et souhaitant le partager avec des tas de personnes qui en ont un autre, on risque plutôt d'assister à un royal rumble sans trucages6 qu'à une réunion constructive6.

 

PS : la vidéo a été « améliorée ». J'invite donc ceux qui ont lu cet article dès sa publication à la regarder à nouveau ! 

 

 


1. Si vous avec la chance de ne pas le connaître encore (ce qui est peu probable du fait d'une élection législative lyonnaise particulièrement rigolote dont vous avez sûrement entendu parler); une petite piqûre de rappel.  

 

2. Frère de. Le grand manitou de l'établissement expérimental où tout le monde, élèves commes professeurs, siffle en travaillant (comprenez qu'on y fait entre autres le ménage dans la joie et la bonne humeur).

 

3. L'inénarrable inventeur de la « constante macabre », qui pense que les profs sont des sadiques qui font exprès de mettre une part de mauvaises notes pour asseoir le peu d'autorité qu'il leur reste, et aussi qu'en donnant aux élèves le programme de révisions avant un contrôle, tout le monde réussira avec bonheur. 

 

4. Madame Belzébuth avait déjà fait forte impression lors d'un congrès syndical de vieux réac' républicains motivés. Souvenez-vous…

 

5. Une petite vidéo qui vous montrera comment faire.

 

6. Oxymore. 

Repost 0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 21:10

Suivez le lien !

 

  Certains disent qu'une certaine personne qui parle dans ce reportage est bien connue du taulier. En tous les cas, je vous invite à regarder cet extrait du 20h de TF11 pour vous faire une petite idée.

 

  Alors évidemment, on dit beaucoup moins de choses intelligentes et approfondies en 10 secondes qu'en 20 minutes2, donc sachez que le monsieur avait proposé bien d'autres idées sur la question, telles que :

 

  • Les pastilles de couleur, finalement, c'est une note (et d'ailleurs les logiciels distinguent de plus en plus de couleurs pour que tout le monde s'y retrouve, réinventant ainsi la note sur 5)

 

  • Les compétences, c'est souvent pas joli joli à voir (ça morcelle le savoir, casse la logique disciplinaire nécessaire à ces âges, se permet d'évaluer voire de formater les comportements sous prétexte de citoyenneté)

 

  • Comme on peut le voir, avec les pastilles, c'est rapidement l'école des fans3, et le niveau de l'élève ne s'améliore pas pour autant. 

 

  • Les classes sans notes, même l'Inspection Générale en dit du mal, et pourtant on fait tout pour leur cacher les professeurs récalcitrants qui osent ne pas adhérer à ce merveilleux projet

 

  • Les notes sont imprécises et varient d'un professeur à l'autre ? Attendez de voir les compétences !!

 

 

  Mais bon, comme on n'avait pas le temps, le monsieur il te dit que les livrets de compétences, on n'y comprend pas grand chose et qu'une vache n'y retrouve pas son chaton. 

 

  En attendant, merci à la journaliste de présenter les deux faces de la chose : ce n'est pas toujours le cas.

 

 


1. Mais si, allez ! Une fois dans votre vie, donnez-vous le frisson ! 


2. À part peut-être si l'on est auteur de haïkus…

 

3. Qui était une façon amusante de pervertir la notation, en ne donnant la possibilité d'attribuer qu'une seule note.

Repost 0
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 13:28

le-deuxieme-sexe

 

 

  Vous vous souvenez peut-être de la campagne de recrutement très légèrement sexiste de not' bon ministère, où Laura lisait un livre sur fond rose quand Julien computerait sur fond bleu. 

 

  Mais avouons-le, c'était de la gnognotte, de la sous-misogynie, de l'anti-queer light. La Commission européenne, elle, va plus loin ! Afin de remédier au sexisme ambiant qui pousse les filles à faire infirmière et les garçons ingénieur, elle a mis au point un clip moderne qui dynamite tous les stéréotypes : oui, les filles peuvent faire des sciences. Et pour qu'elles s'en convainquent, il leur suffit de regarder ceci :

 

 


 

 

  Fascinant, n'est-il pas ? Tout y est, jusqu'au bâton de rouge à lèvres qui remplace le « i » du mot « science » à la fin. Du rose, du maquillage, des paires de talons, des démarches de mannequin, évidemment aucune grosse voluptueuse ni aucune moche visuellement désavantagée par rapport à une norme arbitraire… L'assimilation du « monde des filles » au « monde de la science » est subtile et intelligente : lunettes de soleil roses = lunettes de labo, substance chimique rouge = gloss, houpette à poudre = explosion de vapeur, bâton de rouge à lèvres = tube à essai… 

 

  Le discours d'accompagnement de la Commission vaut lui aussi son pesant de cacahuètes biscuits apéritifs Dukan : on y apprend que cette vidéo « parle leur langue » (la langue des filles, évidemment, pas l'anglais !) ou encore que « les filles ont ce qu'il faut pour réussir en science », i.e. pour passer « des cosmétiques à la chimie, de la mode à la biologie ».  

 

  Rappelons donc que l'Europe, c'est la partie du monde où Hypatie fit ses études, où Jane Austen écrivit, où Marie Curie chercha, où Virginia Woolf publia deux immenses textes féministes, où Simone de Beauvoir fit comprendre au monde que l'éducation des petits garçons et des petites filles n'était pas neutre. Tout ça pour en arriver à montrer des fashionistas dont la superficialité exsude à chaque microseconde du clip afin de promouvoir les études scientifiques, c'est quand même un vrai drame.

 

  Merci donc à l'Europe de contribuer aussi efficacement à l'éducation de nos enfants.  

 

 

Repost 0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 23:29

républicain

 

 

  Pour les explications, c'est dans le premier épisode. Aujourd'hui, nous vous proposons vos futures mesures républicaines. À vous de trouver l'accent gaullien qui va avec ! 


II- Vous êtes le candidat du bon vieux temps républicain

 

Il faut…

1

2 3 4 5 6
De toute urgence Avant que le système ne s'effondre Immédiatement Avant qu'il ne soit trop tard Alors qu'il est déjà trop tard Tout de suite  
Revenir à/au(x) Retourner à/au(x) Remettre en place Interdire Réinstaurer Restaurer
30 heures de cours par semaine L'enseignement exclusivement disciplinaire (Le) redoublement au CP (Le) Certificat d'études (Les) fondamentaux : lire, écrire et compter L'égalité des chances 
Sans quoi Sinon Ou alors Ou bien , autrement , car si ce n'est pas fait
Nous formerons une génération d' Nos élèves deviendrons des Nous laisserons notre pays au mains d' Notre république sera régie par des La France de demain sera une France d' Nous serons entourés d'
Incompétents Idiots Incapables Illettrés Ignorants Inutiles

 

Repost 0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 16:25

ALors non, je n'étais pas en retard à la radio, mais le blog du taulier, lui, a été cité à la radio, sur France Culture très précisément !

 

Pour écouter l'émission Rue des Écoles (fort intéressante d'ailleurs) où le miracle s'est produit, c'est ici !

Repost 0
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 21:51

C'est à 2 minutes et 4 secondes. JT de France 2. 

Voilà, c'est la gloire ! 

 

Repost 0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 22:02

moderne

 

 

  Oui, vous avez bien lu : le blog Je Suis en retard vous invite tout simplement à devenir Président de la République dans cinq ans1. Pour ce faire, rien de plus simple : il suffit de mettre l'école au cœur de vos propositions, et de mettre quelques propositions simples et efficaces au cœur de l'école. À vous donc de créer celles qui vous plaisent à partir des élements proposés2.

  Ce blog étant écrit par un taulier désespérement archaïque par certains aspects, vous êtes priés d'utiliser un dé à 6 faces pour tirer au sort les éléments de votre réforme, à lire du haut vers le bas. Mais attention : les propositions sur l'Éducation étant très clivantes, vérifiez bien quel électorat vous souhaitez attirer avant de les faire ! 

 

  Jeu dans le jeu : dans chaque tableau, Charlie un intrus est caché. Saurez-vous le retrouver ?

 

 

Candidat n°1 : vous êtes le candidat du renouveau pédagogiste pédagogique


Il faudrait…

1

2 3 4 5 6
, à l'heure des mutations technologiques, , à l'aide d'une pédagogie différenciée, , dans le cadre d'une nouvelle gouvernance,  , dans le cadre de l'autonomie des établissements,  , via une guidance par groupes de pilotage, , tout en multipliant les projets, 
Réformer Enseigner Travailler Mutualiser Changer Expérimenter
de manière individualisée De façon personnalisée À l'aide des TICE Autrement Différemment en se servant de Twitter
Afin de Dans le but de Avec comme principal objectif de Pour , ce qui permettra de Dans l'optique de
Bâtir un socle commun de compétences Favoriser le vivre ensemble dans des situations-problèmes Développer chez les apprenants une conscience Porter à leur plus haut point les savoir-être Faire beaucoup de réunions Permettre au jeune de réussir des tâches
citoyen(ne)(s) interdisciplinaire(s) transdisciplinaire(s) complexe(s) transversal(e)(s) / saux Innovant(e)(s)

 

  N'hésitez pas à proposer vos préférées dans les commentaires (ou à me signaler des choses que j'aurais également pu mettre), et à très vite pour un nouveau type de candidat ! 

 

 


1. Autant s'y mettre tout de suite. À noter que si vous n'êtes pas élu, vous pourrez quand même devenir Ministre de l'Éducation Nationale… Non, ne fuyez pas : il paraît que c'est une très belle responsabilité… si si ! on vous jure ! Gardes ! Rattrapez-le ! 

 

2. Mes lecteurs cultivés et mes lectrices éclairées3 auront reconnu le procédé des Cent Mille Milliards de poèmes (ou celui du Meirieutron, ou celui des personnages coupés en bandes dans les albums d'enfants)

 

3. C'est-à-dire tous mes lecteurs et toutes mes lectrices !4 

 

4. Mais non, ce n'est pas de la vile flatterie ! 

Repost 0

Présentation

  • : Je suis en retard
  • Je suis en retard
  • : Un professeur pas toujours à l'heure analyse le pays des merveilles dans lequel il est tombé. Réformes, administration, parents, élèves, collègues, formateurs : Lewis Carroll n'a qu'à bien se tenir !
  • Contact

Devenez follower !

Pages