Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 14:48

le monde a lenvers

 

  Pour des raisons hautement syndicales, j'ai le regret de vous annoncer que je ne reverrai plus la Sixième de l'Angoise d'ici la fin de l'année. Oui, je sais, mon blog va beaucoup en pâtir, dépités lecteurs, déprimées lectrices.

 

  Néanmoins, j'avais conservé quelques munitions dans ma manche1, et je vous propose, afin d'atténuer votre déception, deux délicieuses anecdotes transmises il y a quelques temps par mon éblouissante collègue d'Histoire-Géographie.

 

  Tout d'abord, sachez que pour plusieurs d'entre eux, une montagne (une montagne jeune, en l'occurence), ça se trouve... sous la terre. En effet, quand il leur fut demandé en contrôle de représenter schématiquement une montagne jeune (i.e. dessiner un triangle bien pointu représentant la montagne posé sur un trait représenant la surface de la terre), certains d'entre eux n'ont pas hésité à dessiner le triangle sous le trait, bouleversant ainsi les conceptions géographiques les mieux établies et renvoyant la pomme de Newton au rang d'aimable joujou pour esprit puéril. Avec les Sixièmes de l'angoisse, la géographie, ça devient tout de suite une révolution. 

 

  Ensuite, laissez-moi vous parler de Mascarille, élève de la Quatrième du farniente, malencontreusement condamné à une heure de retenue bien méritée dans la salle de ma collègue2. Il se trouva assis à côté de Cléonte, specimen particulièrement angoissant même pour la Sixième de l'angoisse. Au moment où il fallut ouvrir son livre à la page 123, Mascarille ne put que constater la catastrophe ambiante. Regardant ma collègue d'un regard où se mêlaient incrédulité et pointe de frayeur, il lui tint à peu près ce langage :

 

MASCARILLE : Hé ! bonjour, Monsieur du Madame... je crois qu'il tourne les pages à l'envers...

COLLÈGUE : Mais bien sûr, Mascarille ! Tu es dans la Sixième de l'angoisse... Tu t'attendais à quoi ?

 

  Et Mascarille d'aider Cléonte à trouver le sens dans lequel tourner les pages pour parvenir enfin à la page 123 tant convoitée. 

 

  Bref, rassurez-vous : vous serez tenus au courant de la fin de l'année de la Sixième de l'angoisse ! 

 

 

 


1. Je ne suis pas certain que ma métaphore soit très bonne, là, mais bon, on fera avec...

 

2. Vous ai-je dit à quel point elle était merveilleuse ? 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eponine21 03/06/2012 21:48

J'adore l'anecdote sur Mascarille ! Vous m'aurez valu un vrai fou rire (aux larmes...) seule devant mon ordinateur ! J'adore votre humour pince sans rire et votre sixième de l'angoisse me change de
ma 1ère L de l'angoisse...

Celeborn 23/05/2012 00:27

Messieurs, depuis la rentrée dernière, j'ai travaillé avec sérieux et professionnalisme dans cette classe. J'estime pouvoir dérider mes lecteurs périodiquement avec cette classe que, croyez-le
bien, je ne suis pas le seul dans mon établissement à trouver "hors du commun". Je me passe donc très bien de vos leçons.

Cordialement quand même.

Didier 22/05/2012 18:37

Complètement d'accord avec "Rage against the machine", même si j'aurais préféré quelque chose de plus francisé.
Ce prof est en retard sur toute la ligne!
Encore un qui crache dans la soupe!

Rage against the machine 22/05/2012 15:55

Hey! Il serait peut-être temps d'avoir un peu plus de considération pour ces gamins/gamines qui ont grand besoin de vous et de vos belles phrases.

"Si un problème est trop compliqué, changez la question".

Ainsi au lieu de vous enfermer dans votre posture de professeur académisé en proie à la déprime, déscolarisez un peu votre troufignon et montrez-leur par exemple comment vous êtes parvenu à gravir
des sommets académiques(ça c'est pour rester dans le sujet...) avec votre humour.

Avec votre talent kafkaien et votre tendance nietzschéenne, vous devriez arriver à des résultats très surprenants.

Provence 18/05/2012 11:16

Comme on dit: "La 5e sera difficile".

Bon courage à toute l'équipe!

Présentation

  • : Je suis en retard
  • Je suis en retard
  • : Un professeur pas toujours à l'heure analyse le pays des merveilles dans lequel il est tombé. Réformes, administration, parents, élèves, collègues, formateurs : Lewis Carroll n'a qu'à bien se tenir !
  • Contact

Devenez follower !

Pages