Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 11:58

escher-waterfall-medium

Cheminement de la pensée d'un élève accomplissant une tâche complexe (allégorie)

 

 

  Votre saga du troisième trimestre reprend ! Après un petit temps d'arrêt, revoici le mode d'emploi du S3C décortiqué et analysé afin que vous puissiez en toute sécurité appliquer cette jolie réforme. Et aujourd'hui, c'est la tâche complexe qui va nous occuper… Sucré ou salé, votre pop-corn ?

 

FICHE N°4 : Les complexes, ça fait tâche ! 

 

       Nos dear colleagues avaient pris de l'avance, mais voilà que nous les rattrapons en nous mettant à notre tour à la dernière pédagogogie à la mode : celle de la (grosse) tâche. Et même de la tâche complexe, tant qu'à faire. Mais keskecékoidonk ?


« Maitriser une situation complexe ne se réduit pas à la découper en une somme de tâches simples effectuées les unes après les autres sans lien apparent. Les tâches complexes permettent de motiver les élèves et de les former à gérer des situations concrètes de la vie réelle en mobilisant les connaissances, les capacités et les attitudes acquises pour en développer de nouvelles. Dans ce contexte, complexe ne veut pas dire compliqué. »

 

  Nous voyons ici toute la "philosophie" de la chose : l'école n'est là que pour mettre le nez de l'élève dans la vie réelle, puisque seule celle-ci est motivante. Foin de contes de fées (alors que, paradoxalement, l'un des exemples proposés est « Rédiger un conte », situation hautement concrète de la vie hautement réelle), il va falloir apprendre le français en rédigeant sa liste de courses, les maths en faisant ses achats, l'anglais en les faisant en Angleterre, la techno en les faisant par Internet et la géographie en faisant le tri sélectif des emballages vides, développement durable oblige.

 

  Mais me voilà pris en flagrant délit de psychorigidité réactionnaire : je distingue encore des disciplines. Le professeur du futur, lui, les a toutes mixées en un infâme brouet :

 

« Pour le professeur qui doit mettre en œuvre les enseignements, c’est en même temps répondre aux caractéristiques des exigences nationales, européennes et internationales :

• transversalité : les compétences recouvrent plusieurs disciplines, elles s’exercent dans des situations variées ;

• contextualisation / décontextualisation : la compétence doit être maîtrisée et évaluée à travers des situations concrètes, les plus proches possible de celles rencontrées dans la vie réelle ;

• complexité : les tâches, les situations de mise en œuvre des compétences sont par essence complexes, requérant la mobilisation de connaissances, capacités et attitudes variées ;

• intégration : les compétences intègrent diverses facettes (capacités, attitudes, connaissances) issues de diverses disciplines. »

 

  Même le Générateur de Vérités Néo-Pédagogiques Définitives n'aurait pas rêvé d'une pédagogie transversale de la tâche complexe procédant par intégration de connaissances, capacités et attitudes visant à la construction de compétences s'axant autour de la tension bipolaire contextualisation/décontextualisation. Mais le ministère, lui, l'a fait. Et afin que les vaillants petits soldats de l'Éduc'Nat' que nous sommes ne s'y perdent pas, il nous propose non pas un, mais deux exemples de tâche complexe. Ouvrez vos mirettes, déglutissez vite votre pop-corn, c'est parti !


 

« 1 Station d'épuration

La station d’épuration de votre ville dysfonctionne. En temps qu’ingénieur dans un bureau d’études travaillant pour une organisation écologique indépendante, vous devrez – avec les membres de votre équipe ‐ persuader les autorités locales de la nécessité de réparer cette station afin de préserver l’environnement (entre‐ autre la biodiversité) en repérant dans la chaine d’épuration des eaux, le bloc fonctionnel défaillant. Vous rédigerez un texte présentant vos démarches et conclusions. »


  En voilà, une situation bien réelle du quotidien que les élèves rencontreront dans la vie de tous les jours ! Les voilà promus ingénieurs bossant pour une ONG écolo partant en croisade contre la vilaine administration qui pollue ! Peu importe qu'un ingénieur en sache environ 100 fois + qu'un élève de 4e pour lequel la notion de "bloc fonctionnel" doit être aussi parlante qu'elle l'est pour votre serviteur ; peu importe que la situation soit suspendue dans les airs telle une utopie béate dans laquelle l'élève pourfend la méchante société à grands coups d'arguments attendus sur la biodiversité et l'environnement ; peu importe évidemment qu'on ait autre chose à faire en cours de français que de rédiger des bafouilles sur le fonctionnement des stations d'épuration — Corneille ou Maupassant s'étant peu intéressés aux eaux usées (ils sont vraiment pas développement durable, ces écrivains !) ; peu importe enfin que la mise en place de ce délire demande un travail de concertation tout aussi hallucinant que gratuit de la part des différents professeurs afin que les élèves étudient dans le bon ordre ce qu'il faut en cours de techno, de bio et/ou de géo pour pouvoir rédiger leur torchon éco-citoyen (sans compter qu'une fois cette tâche complexe achevée, il faudra bien passer à une autre tâche tout aussi con et tout aussi complexe…)… Le résultat est là, dramatiquement naze.

  On attend avec impatience d'autres exemples de tâches complexes tels que « Vous êtes un grand scientifique et rédigez une communication sur la sauvegarde du thon rouge », « Vous êtes directeur d'une entreprise à but non lucratif s'occupant des énergies renouvelables et proposez une façon de sortir du nucléaire sur dix ans » ou même « Vous êtes prix Nobel de la paix et écrivez un e-mail au président iranien pour lui vanter les mérites du dialogue interculturel ». On va s'amuser…     

 


  Le second exemple est nettement plus terre à terre, et ajoute une dimension nouvelle par rapport au premier : l'humour tout pourri.


« 2 Barbecue

Chaque été, M. Chipo est obligé de racheter plusieurs sacs de charbon de bois pour faire des barbecues. Mais pourquoi doit‐il en racheter ? Que devient tout ce charbon ? Après avoir écrit les hypothèses, proposer une expérience qui va permettre de les confirmer ou non.

Réaliser les expériences proposées après validation du professeur. Répondre par écrit aux questions posées dans le texte. »


Sacré M.Chipo ! Voilà la cuisson des saucisses promue au rang de tâche complexe à visée scientifique ! Le pauvre élève va être lâché au milieu de la barbecue-party et devoir proposer des hypothèses et des expériences tout seul comme le grand scientifique qu'il est déjà (souvenez-vous : au cours précédent, il est devenu ingénieur). En fait, on reconnaît un bon vieux TP pas du tout transversal, dont l'aspect inductif dissimule mal le fait que c'est le prof qui va formaliser l'expérience démontrant que le feu, ça brûle. 


  Chers lecteurs, le blog Je Suis en Retard ne reculant devant rien, il vous proposera la prochaine fois des tâches complexes autrement plus rentables en termes d'évaluations de compétences. Gardez donc un peu de pop-corn encore ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claribelle 08/06/2010 12:45


Expérience barbecue:
- pourquoi il n'a plus de charbon de bois ? hypothèses: parce qu'il a tout utilisé la dernière fois et qu'il a oublié d'en racheter
- que devient tout ce charbon ? hypothèses: une fois brûlé, il va dans le composteur ou à la poubelle
- expériences proposées:
+ interviewer des personnes (parents de la classe ou professeurs) faisant des barbecues pour leur demander pourquoi ils en achètent
+ fouiller les poubelles d'une zone pavillonnaire un lundi matin après un beau week-end pour voir si on trouve du charbon brûlé
+ regarder dans le composteur du jardin de chez Kévin Dugenou si son père y recycle ses résidus de charbon

J'ai bon là ?


céladon 07/06/2010 19:36


"En temps que" ou en tant que ?


Présentation

  • : Je suis en retard
  • Je suis en retard
  • : Un professeur pas toujours à l'heure analyse le pays des merveilles dans lequel il est tombé. Réformes, administration, parents, élèves, collègues, formateurs : Lewis Carroll n'a qu'à bien se tenir !
  • Contact

Devenez follower !

Pages