Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 08:45

6

Élève n'ayant pas validé l'item

« Respecter des comportements favorables à sa santé et sa sécurité »

 

 

  La voilà, celle que vous attendiez tous, celle qui porte le chiffre de la bête, celle par qui l'apocalypse arrive : la compétence n°6 !

 

 

Compétence n°6 : respect, consommation responsable et principes d'une vie saine

 

  D'après le préambule, il s'agit donc de parler des « compétences sociales et civiques », celles dans lesquelles on va respecter les différences de chacun dans le cadre impératif d'une « démarche interdisciplinaire et transversale développée dans le cadre de la classe et ou du CDI, mais aussi dans l'ensemble de l'établissement. » Ça y est, les deux mots de la malédiction sont lâchés : transversal, interdisciplinaire. Ça commence mal. Ça continue tout aussi mal, d'ailleurs, puisque « tous les moments de la vie du collègien sont propices à l'acquisition de ces compétences. » Comprenez par là qu'on les leur enseigne fait acquérir dans la cour de récré, à la cantine, dans le couloir, partout. Big Brother is watching you. Ou alors il s'agit juste de leur dire de se taire dans le rang, et honnêtement, avait-on vraiment besoin d'en faire tout un plat ?

 

  Il faudra tout d'abord « Connaître les principes et fondements de la vie sociale et civiques », à savoir les droits de l'homme (déjà vus dans la compétence précédente, mais on n'en est pas à une redite près), les institutions de la République, la démocratie et tout ça. Bref : le programme d'Éducation Civique, en fait. Très bien : pas de problèmes avec ça. Néanmoins, « Donner la signification de la Journée Défense et Citoyenneté » me semble relever de la gageure1, y compris pour le professeur ! 

 

 

  C'est ensuite que ça se complique2… Nous arrivons dans le domaine « Avoir un comportement responsable », et là, ça devient vraiment très laid.


  Passe encore l'injonction à « Respecter les règles de la vie collective », qui va de soi, mais dont il me semble dangereux et imbécile de faire un sujet d'évaluation, surtout s'il s'agit de mettre en œuvre la « capacité à débattre face à un cas de non respect du règlement intérieur concernant un camarade ou lui-même » — ça nous promet encore des HVC3 bien sympathiques, tout ça…

 

  En revanche, je rends mon petit-déjeuner (équilibré) et mon tablier devant « Comprendre l'importance du respect mutuel et accepter toutes les différences ». Là, on touche le fond de l'angélisme citoyen, de la morale des beaux sentiments qu'on t'introduit de force dans le crâne à grands coups de « respect » et de « tolérance », mots qu'on a complètement vidés de leur sens en les employant à tort et à travers comme principes uniques et immarcescibles du vivre-ensemble. Tout ça pour en arriver à des conneries pratiques citoyennes telles que « L'élève sait identifier une situation de discrimination » ou encore « dans une situation ordinaire (classe, couloir, cour, CDI, autocar,…) et en s'appuyant sur sa connaissance des règles fondamentales de la démocratie et de la justice, l'élève est capable d'argumenter pour prendre la défense de l'élève ou du groupe d'élèves discriminé ». L'idée est de former des citoyens ou des pères-la-morale, ici ? Et le prof, dans l'autocar, va évidemment prendre ses feuilles d'évaluations de compétences pour noter scrupuleusement que Clitandre a dit à Célimène que ce n'était pas bien de se moquer d'Arsinoé en la traitant de grosse pouf', parce qu'il faut respecter les gros, et aussi les pouf' d'ailleurs. On passera sur la dernière façon qu'on a trouvée de combler le manque de profs : un tutorat citoyen, où l'élève fournit du soutien scolaire à un camarade en difficulté. Mais alors merci de le faire devant nous, histoire qu'on puisse le valider.

 

  Après ce petit coup de chaud, on pourra se permettre un grand éclat de rire devant la compétence « Cinq fruits et légumes par jour/Mangez bougez/Fumer tue/Tu t'es vu quand t'as bu ? », sobrement rebaptisée « Respecter4 des comportements favorables à sa santé et sa sécurité ». L'élève apprendra à connaître « sa responsabilité de préservation envers soi-même et envers les autres » (c'est joli, hein ?) en appréciant en situation « le rapport « risques/sécurité »

 

  « Respecter quelques notions juridiques de base » pourra se faire  par exemple via une « utilisation responsable de blogs ou de réseaux sociaux » et même par la « rédaction d'une charte des TIC ». On citera quelques contrats courants pour la forme afin de bien distinguer le PACS d'un contrat de location (si si !).

 

  Enfin, « Savoir utiliser quelques notions économiques et budgétaires de base » (mais sans prof d'économie pour l'enseigner, évidemment !) nous permettra de rendre l'élève « capable de comprendre une offre de crédit ». Effectivement, c'est ambitieux.  On lui apprendra aussi à faire ses courses, tiens, en n'oubliant pas de lui rappeler pour valider ce qu'il y a au-dessus qu'il faut éviter de manger trop gras, trop sucré, trop salé. Ensuite, on l'accompagnera au lavabo pour vérifier qu'il se brosse les dents ; on restera à côté de son lit pour vérifier qu'il dort bien ; on le réveillera le matin mais sans le brusquer (il nous rappellera alors que lui a besoin de 12 heures de sommeil et qu'il faut respecter sa différence) ; on lui suggèrera de prendre un petit déjeuner équilibré ; on lui proposera de mettre un blouson car il fait - 10 degrés dehors (il nous répliquera qu'il n'y a aucune raison de ne pas tolérer qu'il aille au collège en T-shirt et que c'est de la discrimination vestimentaire) ; on notera enfin s'il regarde bien à gauche et à droite avant de traverser la rue qui le sépare du collège (mais de toute façon, il sait que sa famille pourra faire un procès au conducteur négligeant qui l'écraserait).

 

  Chers collègues, vous aussi, demandez les allocations familiales d'un montant correspondant au nombre d'élèves que vous avez en cours dans la semaine. Désormais, vous êtes aussi leur père ou mère. Y'a pas de raison que vous n'en profitiez pas !  

 

 


1. « Je Suis en Retard » pense à votre culture générale dans ses notes de bas de page ! Apprenez donc vous aussi à prononcer "gajure" et non "gajeure" ! 

 

2. Et c'est peu de le dire…

 

3. Heure de Vie de Classe, ou le débat démocratique sauce Éducation Nationale, dans lequel les élèves se plaignent de tous leurs profs sauf de celui qui est là dans la salle avec eux, ce dernier leur répondant que c'est comme ça et pas autrement. 

 

4. Vous non plus, vous n'en pouvez plus, de cette famille de mots ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tartine 28/07/2011 22:12


Ah mon dieu que ce blog découvert à l'instant presque par hasard (j'ai tapé socle dans gougueul ^^) fait du bien!!
Cher et éminent collègue, MERCI!


Jean-Yves Degos 13/06/2011 14:02


Ce qu'on appelle le NOMBRE de la Bête, c'est 666. Mais 6 n'est pas le chiffre de Bête, c'est, d'un point de vue mathématique, le plus petit nombre PARFAIT, c'est-à-dire qui soit la somme de ses
diviseurs stricts (1 + 2 + 3 = 6). C'est pourquoi dans la numérologie, il représente l'harmonie, et dans les religions, la perfection. Par exemple, dans les "20 regards sur l'enfant Jésus" du
compositeur Olivier Messiaen, le numéro 6 s'appelle "Par Lui, tout a été fait"


Samy 04/05/2011 14:48


Voilà qui est bien dit !


jugurta 29/04/2011 20:57


Remarquable, drôle, toujours pertinent, céléborn comme souvent! J'ai bien rit aussi...mais à la fin un peu jaune car c'est tout de même l'avenir de ce pays que l'on envoie à l'abattoir!


Lo 28/04/2011 20:04


Je suis pliée de rire devant mon écran...
Mention spéciale à la définition de l'HVC, j'en ai eu une encore ce matin où les élèves ont demandé s'il pourraient éventuellement choisir leur prof de langue en 4ème et où un garçon s'est insurgé
parce que "la prof de latin elle préfère les filles, elle met des mots seulement dans les carnets des garçons, c'est trop injuste...".


Présentation

  • : Je suis en retard
  • Je suis en retard
  • : Un professeur pas toujours à l'heure analyse le pays des merveilles dans lequel il est tombé. Réformes, administration, parents, élèves, collègues, formateurs : Lewis Carroll n'a qu'à bien se tenir !
  • Contact

Devenez follower !

Pages