Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 13:28

le-deuxieme-sexe

 

 

  Vous vous souvenez peut-être de la campagne de recrutement très légèrement sexiste de not' bon ministère, où Laura lisait un livre sur fond rose quand Julien computerait sur fond bleu. 

 

  Mais avouons-le, c'était de la gnognotte, de la sous-misogynie, de l'anti-queer light. La Commission européenne, elle, va plus loin ! Afin de remédier au sexisme ambiant qui pousse les filles à faire infirmière et les garçons ingénieur, elle a mis au point un clip moderne qui dynamite tous les stéréotypes : oui, les filles peuvent faire des sciences. Et pour qu'elles s'en convainquent, il leur suffit de regarder ceci :

 

 


 

 

  Fascinant, n'est-il pas ? Tout y est, jusqu'au bâton de rouge à lèvres qui remplace le « i » du mot « science » à la fin. Du rose, du maquillage, des paires de talons, des démarches de mannequin, évidemment aucune grosse voluptueuse ni aucune moche visuellement désavantagée par rapport à une norme arbitraire… L'assimilation du « monde des filles » au « monde de la science » est subtile et intelligente : lunettes de soleil roses = lunettes de labo, substance chimique rouge = gloss, houpette à poudre = explosion de vapeur, bâton de rouge à lèvres = tube à essai… 

 

  Le discours d'accompagnement de la Commission vaut lui aussi son pesant de cacahuètes biscuits apéritifs Dukan : on y apprend que cette vidéo « parle leur langue » (la langue des filles, évidemment, pas l'anglais !) ou encore que « les filles ont ce qu'il faut pour réussir en science », i.e. pour passer « des cosmétiques à la chimie, de la mode à la biologie ».  

 

  Rappelons donc que l'Europe, c'est la partie du monde où Hypatie fit ses études, où Jane Austen écrivit, où Marie Curie chercha, où Virginia Woolf publia deux immenses textes féministes, où Simone de Beauvoir fit comprendre au monde que l'éducation des petits garçons et des petites filles n'était pas neutre. Tout ça pour en arriver à montrer des fashionistas dont la superficialité exsude à chaque microseconde du clip afin de promouvoir les études scientifiques, c'est quand même un vrai drame.

 

  Merci donc à l'Europe de contribuer aussi efficacement à l'éducation de nos enfants.  

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rose 04/07/2012 07:55

Ben non : il est bien ce clip : on peut être et une fille et sexy et scientifique. Et aimer les chaussures.
Et si on n'aime pas les sciences, c'est pour autre chose.

Nota : M. Merkel (le mari de.)a mis au point une classe préparatoire scientifique pour les sciences réservée exclusivement aux filles. C'est à Hambourg.
A Biarritz j'ai partagé une chambre à l'A.J avec elles deux : elles étaient jolies et intelligentes et scientifiques. Le début de leur programme c'était voyager/travailler dans différentes
entreprises en Europe et voir du pays. Elles commençaient à Toulouse. Cela promet. Mais implique dans le futur nombre de mecs aide-soignants.

Ben oui, faudra vous y faire : moi, à 55 ans je regarde cela avec une immense curiosité, de près. On ira vers, enfin, la parité.

Je crains pour vous, mais vous serez obligés d'apprendre à vous défendre et à vous comporter normalement.
Ce sera fun.

Comme au surf : la vague, youps, le rouleau, youps on surfe dedans, splash, and so on.
J'ai pas osé, mais j'oserai, next time.

Peter Pan 30/06/2012 11:06

En tant que garçon, avec un clip pareil, moi aussi je vais avoir envie de faire des sciences! Rien que pour avoir de telles collègues chimistes!!! La pub ne risque-t-elle pas de manquer son
objectif??

Pimprenelle 27/06/2012 13:17

Affligeant...

Quand j'étais petite fille, je voulais être une scientifique. J'en suis une - même si mon diplôme prend la poussière. Et l'absence de campagne rose bonbon (ou de campagne tout court, d'ailleurs)
mettant en avant les science ne m'a pas empêchée de croiser des camarades de classe, que ce soit dans ma branche (sciences du vivant) ou dans d'autres (chimie, informatique)... aucune d'entre nous
n'a été découragée dans sa vocation parce que ça n'aurait pas été un "truc de fille"...

Laurence 26/06/2012 18:41

Waow !

Elles sont trop belles et trop cool, les meufs !
Je kiffe à mort !
Demain, j'arrête le shoe shopping et je vais m'acheter une blouse de labo, ça a l'air trop tendance !

Lndil 24/06/2012 22:26

J'ai d'abord cru à un clip pour un parfum... musique techno/dance, des jeunes femmes à la démarche de mannequin.
Heureusement que le stéréotype du scientifique austère, les yeux toujours collés à son microscope, est là pour nous ramener à la réalité n'est ce pas!
Mais bon n'est ce pas comme beaucoup de réformes que nous vivons actuellement : il faut parler le langage des "jeunes" (mais je ne représente rien de "vieux" pourtant!), il faut que ce soit "fun"
(ludique!) et que ca "moove" (que ça bouge quoi !)... sauf que....

Présentation

  • : Je suis en retard
  • Je suis en retard
  • : Un professeur pas toujours à l'heure analyse le pays des merveilles dans lequel il est tombé. Réformes, administration, parents, élèves, collègues, formateurs : Lewis Carroll n'a qu'à bien se tenir !
  • Contact

Devenez follower !

Pages