Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 11:53

2009

« Tiens ! Encore une réforme, chère collègue ! 

— On en est à combien, déjà, depuis notre titularisation ? »

 

 

  La dernière fois, nous avions vu que les années 2006 et 2007 n'étaient pas en reste concernant l'épidémie de réformite qui touche notre beau métier. Peut-être vous sentez-vous, merveilleux lecteur, fabuleuse lectrice, un peu blasé depuis. Plus rien ne peut vous atteindre. Plus rien ? Attendez de voir ce qu'il s'est passé en 2008 et en 2009 !

 

  Je rappelle au passage que chaque réforme peut marquer :

  • des points réunionnite  → réforme qui demande de faire des super réunions passionnantes !
  • des points homme-orchestre  → réforme qui vous demande d'interroger la notion de noumène chez Kant tout en remportant un championnat de crochet en mailles coulées et en séparant le blanc des jaunes sans utiliser votre main droite. Pourtant, vous pensiez être prof d'espagnol. 
  • des points bons-sentiments  → réforme qui va évidemment mieux faire réussir tous les élèves, évidemment avec moins de moyens. Évidemment. 
  • des points presse  → non, ça, c'est pas une réforme, juste un effet d'annonce pour faire croire qu'on fait des trucs, au ministère.

 

 

2008

 

En 2008, nous nous pâmâmes1 devant :


  • la Réforme du Primaire, ou comment aider les élèves en leur retirant deux heures de cours par semaine pour s'en servir pour… aider les élèves. Je ne suis peut-être pas très clair, là… En gros, l'ensemble des élèves ont perdu deux heures de cours en classe entière. À la place, ces deux heures sont utilisées pour aider les élèves les plus en difficultés en faisant le l'accompagnement personnalisé2. À l'Éducation Nationale, on est les spécialistes du « faire mieux avec moins ». Toutes les multinationales nous envient. (3 points bons sentiments, 1 point presse)

 

  • La généralisation de la semaine de 4 jours en primaire, ou comment faire une réforme nocive pour mieux la défaire après en disant que non, vraiment, c'était pas bien. (3 points presse)

 

  • Le Bac Pro en 3 ans, ou comment chercher à atteindre le « 80% d'une classe d'âge au niveau du bac » en remplaçant les BEP3 en 3 ans par des… Bacs en 3 ans. Et pour que les élèves l'obtiennent, ce foutu bac, mettons donc le maximum d'épreuves en CCF4. Déprimant. (5 points bons sentiments, 3 points presse)

 

  • La suppression des IUFM, ou comment ne pas les supprimer. En fait, on les a intégrés aux universités. Maintenant, ils peuvent faire le mal à plus grande échelle, et nettement plus discrètement. Un bien bel exemple du principe de l'effet d'annonce qui, quand on entre dans le détail de la réforme, ne correspond pas du tout à la réalité. (3 points presse)

 

  • Les stages d'anglais gratuits au lycée pendant les vacances scolaires, ou comment essayer de faire quelque chose pour colmater les brèches. Bon, ensuite, encore faut-il les personnels et les moyens pour les faire, ces stages. Mais ça, on n'a pas trop prévu. (1 point presse)

 

  • L'accompagnement éducatif en collège, ou comment mattre en place une structure d'aide aux élèves complètement informe, qui peut aller de l'aide aux devoirs assurée par un surveillant qui traînait par là à une activité tennis de table  ou broderie au point de croix, si on a un chef d'établissement suffisamment ouvert d'esprit. Une fois encore, les établissements se débrouillent, et on donne beaucoup d'argent au début puis, les années passant, de moins en moins. (1 point réunionnite, 2 points homme-orchestre, 2 points bons sentiments, 1 point presse… une réforme qui joue sur tous les tableaux !)

 

  • Le parrainage d'un enfant victime de la Shoah par chaque élève de CM2. Si si, souvenez-vous, ça avait été proposé sérieusement. Mais le délire a ses limites, même dans l'Éducation Nationale. Ouf ! (8 points presse)

 

 

2009

 

  En 2009, nous nous délectâmes de :

  • L'autonomie des Universités, où comment faire gérer la pénurie à l'échelon local pour encourager la chienlit et pouvoir ensuite stigmatiser la mauvaise gestion. Astucieux. (2 points bons sentiments, 2 points presse)

 

  • Les Équipes Mobiles de Sécurité académiques, où comment faire un conglomérat de personnels de direction, de professeurs, de CPE, de médiateurs, d'adjoints et de policiers à la retraite pour rétablir le calme dans les établissements scolaires. On en rit encore. (1 point homme-orchestre, 1 point bon sentiment, 1 point presse)

 

  • Les collèges et lycées expérimentaux avec cours le matin et sports/arts/loisirs l'après-midi, où comment vouloir faire entrer ses bons sentiments dans un réel qui n'a pas la bonne taille. Dans certains cas, on a juste supprimé un peu de français par-ci par-là, pour que ça passe. Bref : c'est abominable à organiser, ça ne met certes pas en valeur l'instruction, et au final, ça ne ressemble à rien. Il paraît donc nécessaire de le généraliser ! (3 points bons sentiments, 3 points presse) 

 

  • Le recrutement de Josette Théophile, Directrice des Ressources Humaines. Oui : 1 DRH pour tous les profs de France ! Ça, c'est de la réforme ! Généralement, elle sert surtout à nous enfoncer à la télé et à la radio. Toujours agréable… (5 points presse)

 

  • La mise en place d'une cagnotte collective pour les classes assidues. Une idée fumeuse du recteur de l'académie de Créteil pour lutter contre l'absentéisme, sur le principe de la carotte, mais en remplaçant la carotte par des billets de banque. Idée rapidement abandonnée d'ailleurs. Le recteur a été sanctionné en étant nommé directeur général de l'enseignement scolaire. Ah ! On me signale qu'en fait, il s'agirait d'une promotion ! Au temps pour moi ! (10 points presse)

 

 

BILAN 2008/2009

Points Réunionnite : 1

Points Homme-Orchestre : 3

Points Bons-Sentiments : 16

Points presse : 41 (!!!)

 

  Oui, on a beaucoup communiqué en 2008/2009, et pour pas gtrand chose. Mais attendez la semaine prochaine : en 2010, vraiment, cela devient fabuleux !



1. Deux accents circonflexes ! Qui dit mieux ?

 

2. Ou est-ce de l'accompagnement indéividualisé ? À un moment, je me mélange…

 

3. Brevet d'Études Professionnelles. 

 

4. Contrôle en Cours de Formation. Ou comment remplacer progressivement un examen anonyme et national par des épreuves organisées dans chaque établissement pour obtenir le meilleur taux de réussite possible. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Audrey S 21/03/2011 18:25


Et en 2009, le "ou" de "ou comment" prend un accent !


Claribelle 18/03/2011 18:32


"en remplaçant les BEP en 3 ans par des… Bacs en 3 ans"

Pas tout à fait : le BEP se faisait en 2 ans mais on pouvait ensuite faire un bac pro en 2 ans de plus (1è et T). Mais il existait aussi des bac pro en 3 ans.

Donc on n'a pas vraiment remplacé le BEP en 2 ans par le bac en 3 ans (on peut toujours passer le BEP au bout de 2 ans... sauf qu'il n'est pas obligatoire de l'avoir pour passer ensuite le bac pro.
Si, si !! donc il disparaîtra à terme). Mais on a remplacé un bac pro via BEP en 4 ans par un bac pro en 3 ans.

Rien ne change pour ceux qui faisaient directement un bac pro mais ceux qui préféraient un BEP en 2 ans sont priés de rester un an de plus au lycée et de passer le bac pro et ceux qui avaient
besoin de 4 ans pour faire BEP + bac pro sont priés d'accélérer la cadence. (Ceci dit, il reste encore 4 BEP qui n'ont pas encore été réformés, mais ça ne saurait durer.)


zoé 16/03/2011 17:52


Merci! Enfin un compte-rendu clair, que je cherche depuis un bout de temps. On nous asperge de choses inutiles...
J'espère que vous ne le prendrez pas mal : je vous ai mis en lien ici (http://brigadecriminelle.blogspot.com/2011/03/reforme-s-de-leducation-nationale.html)


Hermione 16/03/2011 14:20


Tiens, ça fait seulement depuis 2009 que Josette sévit ? Encore un bon condensé, mais j'attends 2010 avec impatience, notamment ses morceaux de choix.


Présentation

  • : Je suis en retard
  • Je suis en retard
  • : Un professeur pas toujours à l'heure analyse le pays des merveilles dans lequel il est tombé. Réformes, administration, parents, élèves, collègues, formateurs : Lewis Carroll n'a qu'à bien se tenir !
  • Contact

Devenez follower !

Pages