Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 12:23


 Comme le dirait mon ami Pierre Cormary, je suis un laïcard pur et dur, la réincarnation d'un hussard noir qui aurait juste ajouté des rayures verticales roses à ses vêtements
.

"Wouah ! Vous êtes trop fashion, m'sieur !"
Merci, Dorante.

  Je n'ai pas eu la malchance d'enseigner dans des établissements très difficiles où ces questions peuvent se poser au quotidien, mais je tiens à la laïcité, et refuse qu'on lui épithètelie des adjectifs qualificatifs tels que "positive" ou "ouverte". Je parle à mes élèves de "mythes chrétiens" comme je leur parle de "mythes grecs", ...

"M'sieur ! mythe, c'est parce que ça vient de l'animal ?"
Dorimène, une heure de colle !

... je fais respecter le règlement intérieur en faisant enlever tout ce qui de près ou de loin ressemble à un couvre-chef...

"Même un bandeau, m'sieur ?"
Oui Dorimène, même un bandeau.

... et j'ai déjà failli faire un scandale à la cantine de mon ancien établissement

"- Bonjour madame ! Alors je vous prendrai des nuggets (si quelqu'un a un mot français convenable pour traduire cet anglicisme, je suis prenenur... Avant de proposer, sachez que je trouve "beignet" inexact, "pépite" bien trop littéral, "morceau" bien trop flou et "morceau de poulet pané" bien trop long) de poulet, s'il vous plaît !
- Le problème monsieur, c'est qu'ensuite il n'y en aura plus assez pour les élèves musulmans."

  J'ai été pris de court. Je ne m'attendais vraiment pas à cette réponse. D'autre part, la vague chose à base de porc avec laquelle les nuggets constituaient une alternative me plaisait fort peu. Et quand bien même c'eût été du rôti de porc fermier bio label rouge à la truffe noire du Périgord, j'étais prêt à en faire une question de principe. J'ai donc redit à la dame que j'ALLAIS PRENDRE des nuggets de poulet. Après réflexion, j'aurais voulu lui avoir dit que j'étais musulman, juste pour voir sa tête (pour la petite histoire, j'ai finalement eu mes nuggets de poulet, et d'ailleurs elles n'étaient pas bonnes ^^).

  Selon moi, la laïcité permet justement à chacun de vivre sa foi ou son absence de foi tranquillement à l'école, sans heurts, sans anathème et sans fatwa. Elle permet de parler de la religion de façon dépassionnée. Moi, en bon prof de français laïc, je parle énormément de religion à mes élèves, et le fait qu'elle ne soit pas présente à tous les coins de cour de récréation comme vecteur d'insultes lui permet justement d'être présente en classe comme savoir. J'explique tout l'apport du christianisme à notre culture. Je pointe les liens entre les trois grands monothéismes pour les opposer au polythéisme gréco-romain. Je réponds clairement et sans prendre parti aux élèves qui me demandent si c'est vrai que le Paradis et l'Enfer existent. Je leur raconte Dante et les sept péchés capitaux

"M'sieur ? C'est quoi exactement, la luxure ?"

  Je suis donc contre le communautarisme érigé en norme sociale. Je suis évidemment pour que chacun se sente appartenir aux communautés auxquelles il s'identifie. Je suis certes pour que la rue, espace public de liberté, puisse être un lieu de circulation d'hommes portant la kippa et de femmes voilées, même si je suis contre le port du voile - et pourtant je connais des femmes voilées (voilées léger, tout de même) extrêmement libérées, sympathiques, amicales, et qui s'en foutent complètement de mon avis sur la question, et je les adore aussi pour ça -. Je suis toutefois contre le fait que l'école ou la fonction publique deviennent des lieux où l'on peut dévoiler (hem !) sa religion à la face des autres. La fonction publique car j'aime sa neutralité. L'école car je sais qu'elle est là pour enseigner des savoirs à des personnes qui sont encore en pleine construction personnelle, voire en révolte, et que l'expression d'un communautarisme - quel qu'il soit -  n'a jamais apaisé des esprits qui ne demandent parfois qu'à s'échauffer. La laïcité n'est pas bonne ou mauvaise en soi, mais finalement elle n'emmerde que ceux qui veulent nous prendre la tête avec leur religion. Les personnes modérées, ouvertes d'esprit n'ont aucun problème avec, et je discute du dogme de la trinité ou des houris du Paradis avec elles quand elles le désirent. Seules ont des problèmes avec les personnes obtuses ou prosélytes ou extrêmistes, voire les trois (et là, je m'en réjouis) ou les personnes qui n'ont pas réfléchi au problème pour diverses raisons d'habitude, de culture, de manque d'outils de réflexion (et là, je m'en réjouis aussi, car je vais essayer de leur apporter tout ça pour que nous en discutions ensemble).

  Je ne crois enfin pas que le communautarisme soit un vecteur de paix sociale, et que l'institutionnaliser diminue les tensions, au contraire. C'est justement là où il est déjà le plus exacerbé que les tensions sont les plus grandes, les affrontements les plus nombreux. La laïcité a l'avantage de ne distinguer personne, de mettre tout le monde sur un pied d'égalité. Le communautarisme crée des catégories, et comme toujours chez l'homme, une fois les catégories créées et revendiquant chacune des "droits" et des "avantages" à la façon de véritables lobbies, certains vont vouloir les classer et hiérarchiser. Oui, je pense que la laïcité est un rempart, certes parfois fragile, contre les fanatismes, qui n'ont pas besoin d'elles pour s'exacerber. Elle permet de continuer de raisonner par rapport au statut de la personne que l'on a en face de soi, à sa fonction, à son métier, à son rôle ; et non par rapport à son intime (car oui, ce qui relève de la foi relève de l'intime).

  Pour en revenir à mes histoires de cantine et à la façon de les régler une bonne fois pour toutes, il suffit qu'il y ait du choix et que chacun prenne ce qu'il souhaite (et considère qu'il est en droit de) prendre dans ce qui lui est proposé plutôt que de demander autre chose. Tu es végétarien ? Y'a des légumes ou des pâtes. Tu es musulman ? Y'a des légumes ou des pâtes aussi, et souvent autre chose que du porc. Tu es catholique et c'est vendredi ? Désolé, le chef n'a rien attrapé dans la rivière aujourd'hui, mais y'a toujours des légumes ou des pâtes !  Tu as encore un peu faim ? C'est Dieu qui teste ta foi : loué soit le nom du Seigneur !/Allah est grand et miséricordieux !/tiens, voilà du Bouddah !
  Aux chefs d'établissement donc de se battre pour que la société qui s'occupe de leur cantine propose suffisamment de choix, voilà (d'ailleurs, chez nous, on mange bien ! ^^). Et à tous les autres de s'adapter par rapport à ce qui leur est proposé.


NB : inscrivez-vous donc à la newsletter : c'est le moyen le plus simple d'être tenu au courant des mises à jour !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

foxtrot 23/02/2009 19:26

En tout cas, c'est toi la pépite dans ce blog.

Fox

Celeborn 23/02/2009 00:14

En fait, je calquais sur le français "pépite", que finalement je vais adopter !

"Bonjour mademoiselle ! je prendrais une boîte de 9 pépites de poulets !"

...

On ne va jamais me comprendre !

lamerciere 22/02/2009 23:24

Ah bon, toi tu dis "une nugget de poulet (...) pas bonne" ?

J'aurais plutôt dit un nugget mais bon...

jugurta 08/02/2009 14:35

Merci, tout simplement, d'être cette race de profs qui m'a donné envie, enfant, d'en savoir toujours plus.

Patrice 08/02/2009 14:22

Un sans faute (à part une d'accent, voire de frappe ? due sans doute à une laïcité passionnée... Aïe ! Promis msieur je n'épithètelierai plus !)

Patrice, pas Alsacien-Lorrain grâce à Vara

PS : pépites de poulet, c'est pourtant joliment consonant, et canadian... Alors pourquoi pas : noisettes de poulet - avec les pommes de terre assorties ?
PS du PS : trouvé aussi mais à éviter, les croquettes de poulet, nom d'un chien !

Présentation

  • : Je suis en retard
  • Je suis en retard
  • : Un professeur pas toujours à l'heure analyse le pays des merveilles dans lequel il est tombé. Réformes, administration, parents, élèves, collègues, formateurs : Lewis Carroll n'a qu'à bien se tenir !
  • Contact

Devenez follower !

Pages